membres INPACT | Vendredi 20.10.2017 | 23:40

Le Tigre est retourné à la Montagne

Adieu à Maître Wang Yen-Nien



Image introuvable


Je réalise la chance d'avoir pu partager aux côtés de Maître Wang ces moments de méditation uniques quelques jours avant son départ. J'ai décidé cette dernière visite après avoir reçu l'information de l'aggravation de son état de santé de Lin Chin-tai (George Lin).


Maître Wang Yen-nien a rejoint le « Palais des Immortels » le 4 mai 2008.


Cette nouvelle suscite en nous une émotion profonde empreinte à la fois de tristesse et de bonheur. Tristesse liée à la disparition d'un « bienveillant protecteur ». Bonheur à la pensée d'avoir eu la chance indicible de le rencontrer, de bénéficier de son enseignement et de pouvoir le transmettre à notre tour.


C'est le moment de lui rendre hommage en pensée, en méditation, en prière. C'est aussi l'occasion de comprendre comment et combien il a compté pour chacun de nous et influencé nos choix de vie.


Maître Wang Yen-nien n'a cessé de marquer la trace du taiji quan et de la voie taoïste dans nos êtres. De tous ces moments partagés avec lui, il est le repère intense d'une pratique de vie généreuse, joyeuse et puissante à travers la matière du Taiji quan du Yangjia Michuan qu'il nous a fait aimer et du nei gong qu'il nous a transmis comme un trésor inestimable.


De l'enseignement d'un seul homme s'est ouvert la multitude des enseignants. Au delà de la technique, c'est sa personnalité, son intelligence et ses qualités exceptionnelles qui ont permis cette adhésion unique autour du Yangjia Michuan sur tous les continents, rassemblant toutes les identités culturelles. Il a ainsi réalisé la promesse faite à son maître Zhang Qin-lin de consacrer sa vie à la transmission de son art. Son œuvre est exceptionnelle et, grâce à lui, l'histoire du taiji quan porte la marque d'un « grand homme ». Il y rejoint le titre d'immortel !


A ceux qui n'ont pas eu la chance de le rencontrer, nous témoignons du rayonnement de son sourire empreint de gravité. Visage vivant de son talent inégalé d'enseignant et d'homme. Nous lui sommes aussi infiniment reconnaissants pour sa grâce et l'attention qu'il a porté à notre égard dans tous les précieux moments que nous avons partagé à ses côtés.


Une page importante de l'histoire de notre école se tourne. C'est à présent à nous tous, conscients de notre multiplicité et de nos complémentarités de porter le patrimoine transmis par Maître Wang Yen-nien vers l'avenir dans le respect, le partage et la fraternité.


À Strasbourg, le 13 mai 2008,


Christian Bernapel.


« Le visage... tourné vers le mur. »


Image introuvable


Les figures produites par le feu spirituel
ne sont que des couleurs et des formes vides.


La lumière de la nature renvoie son éclat sur l’originel,
le véritable.


L’empreinte du cœur plane dans l’espace,
la clarté de la lune luit dans sa pureté.


La barque de la vie a gagné le rivage,
la lumière du soleil brille éclatante.


« LE SECRET DE LA FLEUR D'OR »
Lu Tsou


Dernier chapitre du Wei Ming Ching
Le livre de la Conscience et de la Vie.