membres INPACT | Samedi 15.12.2018 | 10:33

Liste des articles [lecture seule]

Le journal en ligne de l'INPACT


Articles actuellement diffusés

admin

Éditorial

Rentrée 2013 - Les 30 ans de l'Inpact

Réagir à cet article | remonter

L'INPACT a 30 ans !

Rentrée 1983, rentrée 2013 ; l'INPACT fête cette année 30 années d'existence et de partages ! Créé pour transmettre l'enseignement du « Yangjia Michuan Taiji quan » - la tradition secrète de l’école Yang de Taiji quan, transmise par Maître Wang Yen-Nien, qui fêterait en décembre ses 100 ans, l'INPACT a été un creuset permettant l'émergence de plus de 20 enseignants et l’accueil de milliers de pratiquants en quête d'eux-mêmes et de partage du groupe social de l'association. Et aujourd’hui émerge déjà la génération des « petits-enfants », issus des premiers enseignants de l’INPACT !

Célébrer un anniversaire est, au-delà du simple rite, l'occasion de porter un regard sur nos origines et de préserver la conscience de la chance inouïe que nous avons eu de côtoyer et de bénéficier de l'enseignement d'un maître qui a vécu à la fois l’époque ancienne et moderne de la Chine. Par son humanité et sa capacité d’adaptation aux terribles événements historiques qui ont secoué l’« Empire du Milieu », à l’articulation d’un monde ancien et nouveau, Maître Wang a été le témoin et l’acteur talentueux et infatigable de la préservation de l’enseignement du Yangjia Michuan Taiji quan. Son esprit d’ouverture vers le monde occidental a permis cette rencontre, à l’occasion de son premier voyage en France, pendant un stage qui s’est déroulé à Strasbourg à l’automne 1981 sur l’invitation de M. Habersetzer.

C’est ainsi que je rends hommage à mon maître de karaté sans qui l’INPACT n’aurait pas vu le jour : Roland Habersetzer, dont j’ai été l'élève et l’un des assistants pendant près de 18 années avant de décider de prendre la voie du Taiji. Un hommage aussi à Charles Li (Li Zheng-yi) élève talentueux de Maître Wang et chercheur infatigable dans les disciplines martiales, énergétiques et spirituelles de son pays d’origine. Charles a accompagné de son allant et de sa gentillesse légendaires le développement premier de l’association et lui a donné une impulsion intarissable. Je n’oublie pas Georges Charles qui, à la veille des années 80, nous a initié à l’intérêt de la Chine et de ses mystères, avec son regard gouailleur et acéré, imprégné d’humour et de connaissances encyclopédiques sinologiques à la « française ». En acceptant d’être mon précieux coauteur, il a permis l’édition d’un livre dédié aux « treize postures », référentes de toutes les écoles de Taiji quan. J'ai enfin une pensée reconnaissante pour tous ceux qui ont offert leur temps et leurs talents à la vie et à l’épanouissement de l'association.

Nous avons le privilège de pratiquer une école de Taiji quan qui puise autant ses sources dans la tradition ancienne de la Chine qu’aux racines les plus traditionnelles de l’école Yang conçues par Yang Luchan, son créateur réputé. Son nom un peu étrange : Yangjia Michuan Taiji quan - « tradition secrète de l’école Yang de Taiji quan » pourrait faire croire à une approche ésotérique et cachée du Taiji quan ! Même si la nécessité historique de ne pas livrer les caractéristiques spécifiques de l’école aux mandchous qui tenaient le pouvoir du temps de Yang Luchan, le terme « secret » n’a plus aujourd’hui le même sens, si ce n’est dans la constance de la pratique et les nécessaires ouvertures de l’esprit et du corps qui en permettent l’accès.

Je suis particulièrement attaché à cette dénomination traditionnelle de notre école car elle nous relie sans ambiguïté à nos origines et nous situe clairement au titre de la sixième génération de sa transmission.

Maître Wang nous a transmis la richesse d’une école traditionnelle complète par l’existence des deux formes (que chacun peut remplir à sa façon !). L’une appelée des « treize postures » fondatrices du Taiji quan : Shisan Shi, qui synthétise les principes spécifiques et uniques de notre école ; l’autre, longue (plus d’une heure) véritable encyclopédie des séquences du Yangjia Michuan. Le sens et la compréhension des séquences de la forme sont éclairés par le Tui shou et 15 exercices de synthèse judicieusement construits qui apportent un pragmatisme à la pratique à deux, ainsi que l’ouverture à la dimension de l’autre, qui distingue le Taiji quan d’une technique méditative ou d’exercices de santé et de bien être qui ne sont tournés que vers le développement personnel. Deux formes d’épée, l’arme emblématique du Taiji « Taiji Jian », l’une ancienne, l’autre plus récente, ainsi qu’une forme d’éventail « Taiji Shan », qui s’inspire des mouvements de l’épée, et une forme ancienne de perche qui nous plonge au plus profond de notre énergie vitale, font partie du cursus de l’école. Enfin, le Neigong, pratique respiratoire et méditative qui se place au cœur du système énergétique du Taiji quan du Yangjia Michuan, qui permet d’engager le chemin de la profondeur de l’être sur la voie universelle du Tao.

N’est-il pas d’usage de porter un cadeau pour un anniversaire ?

Je vous propose la traduction d’un entretien remarquable et inédit en Français, de Maître Wang réalisé il y a longtemps par Anne Goudot, créatrice du site Internet de l’INPACT, et resté enfoui dans mes archives. Entretien qui permet d’approcher quelques aspects attachants de sa personnalité (cf. lien http://www.inpact-taiji.com/evolution/docsPublics/2013WYNMadison.pdf). Vous pourrez aussi accéder en primeur à un jeu de questions-réponses auquel je me suis livré, à la demande du bulletin de l’Amicale du Yangjia Michuan dont l’INPACT a été l’un des membre fondateur en 1989 (cf. lien http://www.inpact-taiji.com/evolution/docsPublics/20138Q8R.pdf). Cette réflexion retrace une partie de l’histoire qui nous a conduit à ce trentième anniversaire.

Et puis, nous aurons l’occasion de nous retrouver dans quelques moments festifs simples que la communauté de l’INPACT proposera dans le courant de l’année.

Heureuses lectures et…

BON ANNIVERSAIRE et LONGUE VIE
Au masque malicieux du dragon de l’INPACT !

Image introuvable

Écrit par admin Le 09.09.2013 à 11:38'28
Modifié par admin Le 09.09.2013 à 14:23'52

admin

Éditorial

Rentrée 2013 - 2014

Réagir à cet article | remonter

Chers membres anciens,
Nouveaux aspirants,
Visiteurs d'un jour et futurs piliers,

Nos activités reprendront le


MARDI 10 SEPTEMBRE 2013 À 18H30
AU CENTRE SPORTIF DE L'ESPLANADE


Nous vous attendons nombreux pour redémarrer notre pratique dans la douceur, le plaisir, la précision... nous retrouver après ces quelques semaines d'interruption, et accueillir les p'tits nouveaux :-)

Plus de détails très bientôt sur les réjouissances à venir !

Écrit par admin Le 22.08.2013 à 23:11'52
Modifié par admin Le 22.08.2013 à 23:18'27

admin

Éditorial

Nos voeux 2013

Réagir à cet article | remonter

Nous entrerons bientôt dans l’année du serpent.

En attendant, meilleurs vœux à tous pour cette année 2013, accompagnés de ces quelques mots inspiré de Lu tsou, "le secret de la fleur d'or", à la façon de Christian, entre taiji et neigong...

Si, à chaque mouvement, à chaque moment de repos,
l'on cohabite avec des humains et non des démons,
alors, en l'homme véritable s'éveille le céleste souverain.
Il poursuit, sans s'interrompre, une alternance de mouvement et de calme.

Si l'on est avec lui d'une façon constante,
en mouvement et en repos,
en inspiration et en expiration,
en montant et en descendant;

C'est ce qu'on appelle aller et venir
entre la racine du ciel et la cavité de la lune,
entre les deux portes de la transformation "kien" et "kouen",
dont la qualité est le mouvement et le repos,

Il se meut ainsi d'une extrémité à l'autre et remplit l'univers
accomplissant sa vocation d'être humain,
microcosme du souverain céleste.


À méditer !

Écrit par admin Le 17.01.2013 à 17:07'45
Modifié par admin Le 17.01.2013 à 17:08'24

admin

Autre communiqué

Nos voeux 2013

Réagir à cet article | remonter

Nous entrerons bientôt dans l’année du serpent…

En attendant, meilleurs vœux à tous pour cette année 2013, accompagnés de ces quelques mots inspiré de Lu tsou, "le secret de la fleur d'or", à la façon de Christian, entre taiji et neigong :

(c=teal:Si, à chaque mouvement, à chaque moment de repos,
l'on cohabite avec des humains et non des démons,
alors, en l'homme véritable s'éveille le céleste souverain.
Il poursuit, sans s'interrompre, une alternance de mouvement et de calme.

Si l'on est avec lui d'une façon constante,
en mouvement et en repos,
en inspiration et en expiration,
en montant et en descendant;

C'est ce qu'on appelle aller et venir
entre la racine du ciel et la cavité de la lune,
entre les deux portes de la transformation "kien" et "kouen",
dont la qualité est le mouvement et le repos,

Il se meut ainsi d'une extrémité à l'autre et remplit l'univers
accomplissant sa vocation d'être humain,
microcosme du souverain céleste.:c)


À méditer !

Écrit par admin Le 17.01.2013 à 17:06'32

admin

Éditorial

Rentrée 2012 - 2013 à L'INPACT

Réagir à cet article | remonter

Rentrée 2012 - 2013 à l’INPACT

Les cours reprennent le mardi 11 septembre 2012 (inscription possible à 18h30 ou 20h) au Centre Sportif de l’Esplanade. Ils auront lieu à partir de cette date les mardis et jeudis de 18h30 à 21h30.

Pour une rentrée sereine et harmonieuse, quels que soient votre âge et vos capacités, venez essayer les différentes pratiques proposées par l’INPACT (association affiliée à la FF Wushu). Les deux premières séances sont libres et accessibles à tous. Les enseignants sont diplômés d’état et moniteurs.

Familiarisez-vous, dans une ambiance chaleureuse et conviviale, avec le Taiji Quan (Premier Duan, approfondissement du Deuxième et du Troisième Duan pour les plus avancés). L’enseignement se fait par niveau afin de permettre à chacun d’évoluer à son propre rythme.

Il est également possible, au sein de l’association, de découvrir ou d’approfondir le Nei Gong (technique de méditation taoïste basée sur le souffle), le Qi Gong (travail de l’énergie à travers des exercices et des postures), mais aussi le Tui Shou (exercices à deux), les applications martiales, et enfin les armes du Taiji Quan : l’éventail et l’épée, complémentaires à la pratique. Des exercices de santé ainsi que des automassages complètent ces différentes pratiques et contribuent au bien-être mental et physique.

Bien plus qu’une activité physique, ces différentes techniques plongent leurs racines notamment dans la médecine chinoise et dans les techniques anciennes des arts martiaux chinois qui illustrent concrètement les gestes de la forme de Taiji Quan. Elles contribuent à apaiser l’esprit et dynamisent le corps tout en douceur, mais en profondeur. En outre, les caractéristiques physiques et de concentration propres au Taiji Quan sont précieuses pour toutes les disciplines artistiques et utiles dans la vie quotidienne.

Tout au long de l’année, des samedis après-midi d’approfondissement sont régulièrement proposés.

La rentrée, c’est aussi…

À l’Université Populaire Européenne (UPE) en octobre ;
À Ernolsheim-sur-Bruche (APOB) le lundi (19h-20h30) et le mercredi (9h-10h) ;
À Bernardswiller le mercredi (10h45-12h).

À bientôt pour pratiquer ensemble !

Écrit par admin Le 14.07.2012 à 16:22'28

administration

Éditorial

Rentrée 2011

Réagir à cet article | remonter

Ouvrir et télécharger la plaquette générale avec le document d'inscription !

Pour accompagner en douceur votre rentrée, Taiji Quan, Nei gong, Qi gong, pratiques de bien être sont des compagnons fidèles de sérénité, d'énergie et de saveurs délicates.

Les cours reprennent :

À l'INPACT - Strasbourg : à partir du 13 septembre, les mardis et jeudis de 18h30 à 21h30 ;

À l'APOB - Ernolsheim sur bruche : à partir du 19 septembre, les lundis de 19h à 21h et le mercredi de 9h à 10h ;

À Bernardswiller : à partir du 28 septembre, les mercredis de 10h30 à 12h ;

À l'Université Populaire Européenne : en octobre.

À bientôt pour pratiquer ensemble!

Christian Bernapel,
Enseignant et fondateur de l'Inpact.

Écrit par administration Le 06.09.2011 à 00:06'15
Modifié par Administration Le 11.09.2011 à 20:52'55

Image introuvable

b.Christian

Éditorial

Ballade musicale et poétique au service de la paix

Réagir à cet article | remonter

L'association PASSAGES organisait, du 2 au 29 mai à Strasbourg, la deuxième édition de "Cultures de Paix".

Image introuvable


L'INPACT était associée à cette manifestation riche de sens en proposant :

"Une ballade musicale et poétique au service de la paix"
Entre musique, parole et geste
le Mardi 24 mai à 17h30
Dans le grand salon de l'Aubette, Place Kléber - Entrée libre

Image introuvable


Christian BERNAPEL proposa avec la pianiste Lara ERBES un dialogue au service de la Paix autour du Taiji Quan , en compagnie de Tchouang-tseu, Bach, Brahms, Debussy et Schoenberg.

Image introuvable


Le Taiji Quan, art ancestral du geste, contient en lui le potentiel d’adaptation à l’évolution du monde actuel tout en conservant un lien profond à la tradition universelle. La musique ouvre le cœur et nous relie à la beauté, source d’harmonie. Tous deux, par l’éveil des sens, affinent la conscience de soi et des autres.

Image introuvable


L’ouverture aux langages des arts favorise la santé, l’équilibre émotionnel et l’accomplissement personnel, sources d’écoute et de compréhension de la diversité.

Ils contribuent ainsi à une culture de la paix.

Image introuvable


Lara Erbes, pianiste, enseigne au Conservatoire National de Strasbourg et se produit dans des concerts en soliste et avec des ensembles de musique de chambre.
Christian Bernapel, enseigne le Taiji Quan et la méditation taoïste dans le cadre de l’Institut de Pratique des Arts Chinois Traditionnels à Strasbourg et dans le monde.

Image introuvable


"Cultures de Paix" propose chaque année une série d'événements, débats, expositions
ayant pour objectif de permettre à chacun de s’interroger et de réfléchir à toutes les dimensions de la notion de paix.

Programme sous http://www.association-passages.org !

Image introuvable


Photos Andrea Rupp.

Écrit par b.Christian Le 19.04.2011 à 13:13'02
Modifié par b.Christian Le 01.06.2011 à 23:20'01

Christian Bernapel

Éditorial

Bonne année du lapin de métal !

Réagir à cet article | remonter

Image introuvable

Écrit par Christian Bernapel Le 03.02.2011 à 22:38'09
Modifié par admin Le 04.02.2011 à 11:20'26

Christian Bernapel

Éditorial

La grenouille dans le puits...

Réagir à cet article | remonter

... ou comment rester éveillé ?

Image introuvable


Connaissez vous l’histoire merveilleuse et édifiante de la grenouille dans son puits?

Je rends hommage à Tchouang Tseu, maître taoïste inégalé, qui sait si finement nous éveiller à des situations courantes que nous rencontrons souvent sans nous en apercevoir et je remercie Jean-Francois Billeter de nous l'avoir restituée avec sa façon si lumineuse d'approcher la pensée et l'écriture chinoises taoïstes.

Il était donc une fois ... À ma façon ...

Notre grenouille vivait des jours paisibles et heureux dans l'univers merveilleux du puits dans lequel elle avait élu domicile et construit son quotidien. Un véritable petit paradis grouillant de nourriture foisonnante à portée de langue dans les multiples anfractuosités des pierres délimitant son espace protégé. Atmosphère et ambiance idéales pour une grenouille, gîte et couverts sans cesse renouvelés avec une vue imprenable sur le ciel !

Notre grenouille coulait des jours heureux et des nuits délicieuses quand, un jour, un oiseau vint se poser sur la margelle du puits.

Apercevant la grenouille, il lui demanda :

- Que fais-tu là, honorable grenouille?

- Bel oiseau, je vis heureuse et comblée dans mon puits ! croassa-t-elle. J'ai pitance à foison, mille cachettes mystérieuses pour me réfugier, dormir, méditer, un climat idéal pour ma nature et mon bien-être. Que demander de plus ? Je suis heureuse et vis protégée dans cette maison faite à ma mesure. Et toi bel oiseau, ou es ta maison ?

- L'espace infini du ciel est mon univers, chanta-t-il. J'y évolue avec une vue imprenable sur la terre et peux choisir, parmi mille, le puits où je pourrais me poser et me désaltérer. A chaque instant, je peux élire mes compagnons de route et de cœur. Je me réjouis de cette liberté sans pareille et en gratifie le ciel.

- Es tu heureux ? lui demanda la grenouille.

- Oui, la liberté est mon bonheur, répondit l'oiseau.

Puis, prenant son envol, il gazouilla joyeusement :

- Je te souhaite une vie pleine de satisfactions dans ta maison !

Que rajouter à ces évocations subtiles si ce n'est le conseil de s'en souvenir souvent dans la relation à soi, aux autres, au monde dans lequel nous évoluons et aux situations qui composent nos vies ordinaires et extraordinaires ?

Rester éveillé et ne pas cesser de se poser la question :

Suis-je grenouille ou oiseau ?

Christian Bernapel
11/11/2010

Bibliographie : Tchouang Tseu, par J.-F. Billeter, Éditions Allia.

Écrit par Christian Bernapel Le 15.11.2010 à 16:15'21

Administration

Éditorial

La grenouille dans le puits...

Réagir à cet article | remonter

... ou comment rester éveillé ?

Image introuvable


Connaissez vous l’histoire merveilleuse et édifiante de la grenouille dans son puits?

Je rends hommage à Tchouang Tseu, maître taoïste inégalé, qui sait si finement nous éveiller à des situations courantes que nous rencontrons souvent sans nous en apercevoir et je remercie Jean-Francois Billeter de nous l'avoir restituée avec sa façon si lumineuse d'approcher la pensée et l'écriture chinoises taoïstes.

Il était donc une fois ... À ma façon ...

Notre grenouille vivait des jours paisibles et heureux dans l'univers merveilleux du puits dans lequel elle avait élu domicile et construit son quotidien. Un véritable petit paradis grouillant de nourriture foisonnante à portée de langue dans les multiples anfractuosités des pierres délimitant son espace protégé. Atmosphère et ambiance idéales pour une grenouille, gîte et couverts sans cesse renouvelés avec une vue imprenable sur le ciel !

Notre grenouille coulait des jours heureux et des nuits délicieuses quand, un jour, un oiseau vint se poser sur la margelle du puits.

Apercevant la grenouille, il lui demanda :

- Que fais-tu là, honorable grenouille?

- Bel oiseau, je vis heureuse et comblée dans mon puits ! croassa-t-elle. J'ai pitance à foison, mille cachettes mystérieuses pour me réfugier, dormir, méditer, un climat idéal pour ma nature et mon bien-être. Que demander de plus ? Je suis heureuse et vis protégée dans cette maison faite à ma mesure. Et toi bel oiseau, ou es ta maison ?

- L'espace infini du ciel est mon univers, chanta-t-il. J'y évolue avec une vue imprenable sur la terre et peux choisir, parmi mille, le puits où je pourrais me poser et me désaltérer. A chaque instant, je peux élire mes compagnons de route et de cœur. Je me réjouis de cette liberté sans pareille et en gratifie le ciel.

- Es tu heureux ? lui demanda la grenouille.

- Oui, la liberté est mon bonheur, répondit l'oiseau.

Puis, prenant son envol, il gazouilla joyeusement :

- Je te souhaite une vie pleine de satisfactions dans ta maison !

Que rajouter à ces évocations subtiles si ce n'est le conseil de s'en souvenir souvent dans la relation à soi, aux autres, au monde dans lequel nous évoluons et aux situations qui composent nos vies ordinaires et extraordinaires ?

Rester éveillé et ne pas cesser de se poser la question :

Suis-je grenouille ou oiseau ?

Christian Bernapel
11/11/2010

Bibliographie : Tchouang Tseu, par J.-F. Billeter, Éditions Allia.

Écrit par Administration Le 02.11.2010 à 22:59'17
Modifié par admin Le 15.11.2010 à 16:13'30

Image introuvable

Samedi 15.12.2018 - 10:33 | 1 connecté | 87764 visiteurs | Mise à jour le 15.12.2018
Administrer | Revenir à la page d'accueil | Remonter en haut de cette page
INPACT-Taiji.com © Association INPACT, 2003 - 2016 | Mentions légales